L'outplacement individuel & collectif

Découvrez comment fonctionne l'outplacement : le reclassement des salariés

En quoi consiste l'outplacement ?

La perte d'un emploi est une étape compliquée à gérer pour toute personne concernée. Pour aider les travailleurs à se réintégrer rapidement dans le monde professionnel, plusieurs solutions existent aujourd'hui. L'une des plus efficaces d'entre elles ? L'outplacement.

Le principe de l'outplacement

Également appelé reclassement professionnel, l'outplacement prend la forme d'un accompagnement pensé pour accélérer la réintégration professionnelle d'un employé après licenciement ou rupture de contrat à l'amiable. Ce service est aujourd'hui le plus souvent proposé par des prestataires externes.

Prodigués par les experts d'un cabinet en ressources humaines, les conseils répondent à un objectif simple : aider le travailleur à retrouver rapidement du travail. Les trois piliers de l'outplacement sont l'écoute, le soutien logistique et l'expertise technique.

L'outplacement individuel

Dans le cadre d'un licenciement individuel ou d'une rupture de contrat à l'amiable, l'entreprise n'est pas dans l'obligation de proposer à l'ancien employé un service d'outplacement. Le financement de la prestation pourra cependant être négocié sur proposition du salarié ou de la société au moment du départ. Si la demande est acceptée, l’accompagnement sera alors effectué de façon individuelle, en prenant compte des besoins de la personne en recherche d'emploi, de son expérience et de ses envies.

L'outplacement collectif

En revanche, lorsqu'une société licencie 10 salariés ou plus, la loi contraint l'entreprise à financer le reclassement professionnel de ses employés. L'outplacement s'apparente alors à l'un des principaux volets de son plan de sauvegarde. Contrairement à l'outplacement individuel, le plus souvent appliqué aux cadres et dirigeants, l'outplacement collectif concerne l'ensemble du personnel de la société, quelles que soient les catégories professionnelles concernées.

Un coaching de transition

Il y a seulement quelques années, le principe de l'outplacement était encore mal connu des travailleurs français. Tout juste importée des États-Unis, la prestation reposait alors sur une approche dématérialisée, faisant le plus souvent rentrer en jeu de vastes bases de données.

De nos jours, l'approche de l'outplacement prend davantage compte des besoins et de la psychologie de la personne en recherche d'emploi. Elle s'apparente à ce titre davantage à un véritable coaching de transition, pensé pour créer les fondations nécessaires à un nouveau départ professionnel. L'outplacement contemporain apprend aux personnes à mieux se vendre, à prendre davantage confiance en leurs capacités. Elle participe activement au changement de posture du salarié.

L'outplacement fonctionne vraiment

En redonnant confiance au chercheur d'emploi, en lui fournissant les codes du monde professionnel, l'outplacement accélère sa réintégration dans le monde du travail. Le service a d'ailleurs largement fait ses preuves. Une étude de 2015 révèle ainsi que les cadres ayant bénéficié d'une stratégie d'outplacement mettaient moins de 9 mois pour retrouver un emploi. Sans outplacement, la durée moyenne du chômage pour cette même catégorie professionnelle s'élevait à 15 mois.

La raison de cette efficacité est en fait très simple à comprendre. En permettant aux chercheurs d'emplois de mieux mettre en valeur leurs compétences et d'appréhender plus justement les enjeux de leur carrière, les stratégies d'outplacement leur offrent un avantage concurrentiel substantiel, et ce, aussi bien à court terme qu'à long terme !